• Kouassi Jérémie

10 conseils pour conduire de nuit avec sérénité


10-conseils-pour-conduire-de-nuit-avec-sérénité-ava-ci.store
La conduite de nuit, une question de sécurité avant tout !

La conduite de nuit représente un véritable défi pour la majorité des automobilistes. En effet, conduire de nuit signifie surmonter des conditions de route pas toujours favorables qui mettront à rude épreuve vos aptitudes.


Lire aussi ► FordPass : contrôlez et gérez votre voiture Ford à distance !


Face à la réduction du champ de vision et son corollaire de désagréments, sans oublier les éblouissements intempestifs des autres usagers, des précautions s’imposent. Découvrez quelques conseils utiles qui vous permettront de palier un temps soit peu à ces inconforts qui, selon votre trajet, peuvent durer un certain moment.





  1. En cas de problèmes de vue, faites-vous consulter et portez des lunettes adaptées. En cas d'éblouissement, détournez légèrement le regard et fixez les bandes blanches latérales, sur le côté droit de la route,

  2. Si vous devez conduire de nuit, faites-vous accompagner si possible. Cela peut vous aider à minimiser les risques de somnolence,

  3. En cas de long trajet, faites une pause de vingt minutes toutes les deux heures ou bien alternez avec un autre conducteur si possible,

  4. Prenez un repas léger avant le départ,

  5. Ne pas consommer d'alcool ou de drogues avant de prendre le volant,

  6. Si possible, dormez au moins 7 heures avant de prendre la route,

  7. Évitez les longs trajets de nuit après une journée de travail,

  8. Il est primordial de disposer d'un éclairage au top de ses capacités afin d'optimiser votre visibilité tout en étant bien visible par les autres usagers ; question de sécurité,

  9. Respecter strictement les limitations de vitesse (si possible, roulez encore moins vite que ça !)

  10. Respecter les distances de sécurité afin de réduire les risques de collision en cas de ralentissement brutal

Lire aussi ► Road Rover : l’hypothétique berline de Land Rover repoussée ?


Tout compte fait, la question n'est pas forcément d'apprécier ou non la conduite de nuit, mais plutôt d'être en mesure de le faire en cas de besoin et en toute sécurité. Alors, bonne route à chacun de vous !

0 commentaire