• Kouassi Jérémie

Airbags latéraux : évitez les housses de protection inadaptées



Certains véhicules sont équipés d’airbags latéraux en plus des classiques airbags frontaux. Cependant, en cas de collision latérale, le déploiement de ces derniers peut-être compromis par la présence de housses de protection inadaptées sur les sièges. Par conséquent, quelles précautions devez-vous prendre avant d’installer des housses de protection sur vos sièges ?



En général, on installe une house de protection sur les sièges de son véhicule principalement pour les protéger d’une usure prématurée. Ou alors, lorsque ceux-ci semblent vieillissants, pour leur redonner vie à travers une toute nouvelle apparence.



En revanche, si l’on doit prendre en compte la présence d’airbags latéraux sur votre véhicule, la question devient quelque peu délicate. En effet, les airbags latéraux peuvent être incrustés dans les dossiers des sièges ou sur le montant B* pour les sièges avant. À l’arrière par contre, on les retrouve généralement logés dans les panneaux des portières. Il s’agit d’une question de sécurité hautement capitale pour les occupants d’un véhicule.


*Montant B : Zone structurelle située entre les portes avant et arrière.


Par conséquent, si l’on tient compte de la disposition et du mode de fonctionnement de certains airbags latéraux, la question de leur déploiement devient donc problématique avec la présence de housses de protection inadaptées. Partant de ce fait, il est fortement recommandé aux propriétaires de véhicules que vous êtes de tenir compte de ces paramètres avant d’installer éventuellement des housses de protection sur vos sièges.


Lire aussi ► Changan Hunter : le pick-up sino-européen robuste et ambitieux


D’ailleurs, il existe certains types de housses de protection répondant à ce genre d’exigence. Ils sont conçus de manière à ne pas empêcher ou obstruer le déploiement de vos airbags latéraux.



Nous espérons ainsi avoir suffisamment attiré votre attention sur un fait qui peut sembler banal tant qu’il n’y a pas d’accident. Car il serait bien fâcheux que des airbags latéraux censés amortir les chocs se trouvent être étouffés à un moment crucial. Alors consultez les spécifications de votre véhicule avant tout !

0 commentaire