• Kouassi Jérémie

Comprendre le système ivoirien d’immatriculation privée


En Côte d’Ivoire, le système d’immatriculation automobile privée comprend plusieurs références dont l’appréhension n’est pas toujours évidente. Il varie en fonction de l’ancienneté et de la région d'établissement selon un codage bien établi que nous allons vous présenter de façon détaillée.

Les plages d’immatriculations privées


Avant tout, il convient de noter qu’en Côte d’Ivoire, les véhicules sont immatriculés par plages de lettres et de chiffres ; même si les palettes de couleurs et l'emplacement des bandes d'identification entrent aussi en ligne de compte. En effet, les plages d’immatriculation privées sont comprises entre A et C, puis entre E et H et enfin entre J et K pour le moment. Car la lettre D est attribuée aux plaques administratives et les lettres I et W aux plaques temporaires (on y reviendra dans un prochain article).


Lire aussi ► Ford EcoBoost : plus efficient, moins polluant


Mais encore, la logique ici tient de l’ordre alphabétique dans la limite de la suite de caractères disponibles. Cela dit, les plus anciennes immatriculations sont identifiables de XXXX AA XX à XXXX KA XX pour les plus récentes, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Par exemple, si tous les numéros de la plage XXXX FA XX sont assignés, la prochaine suite sera XXXX FB XX, ainsi de suite.




Les régions d’immatriculation


Par ailleurs, chaque immatriculation privée dispose d’un code à deux chiffres à sa terminaison qui en indique la région d’établissement. Notons par exemple XXXX GA 02 ou XXXX HR 04. Ainsi, ce code variera selon que le véhicule ait été immatriculé soit à Abidjan ou à Korogho, Bouaké, Yamoussoukro, etc. Afin de mieux vous l’expliquer, nous avons fait correspondre les codes et les régions valables en Côte d’Ivoire sur l’image d’illustration ci-dessous :


Dorénavant, vous serez plus aptes à identifier et à comprendre l’origine et l’attribution d’une plaque d’immatriculation privée partout en Côte d’Ivoire. Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour aider les autres à comprendre eux aussi.

0 commentaire