• Kouassi Jérémie

Sony Vision-S : la berline électrique et smart bientôt commercialisée ?




En janvier 2020, Sony dévoilait un concept-car futuriste baptisé Vision-S lors du Consumer Electronic Show à Las Vegas. À présent, la Sony Vision-S a largement dépassé le stade de concept puisque le géant de la technologie a annoncé son passage au banc d’essai sur route. Même si aucune date de commercialisation officielle n’a pour l’instant émergé, cette annonce laisse présager une entrée en production imminente.


Lire aussi ► Transition énergétique automobile : les alternatives au moteur thermique



En effet, Sony ne tarit pas de détails concernant l’évolution de la Vision-S depuis sa présentation au CES 2020. La dernière annonce en date concerne son passage aux essais sur route, à Tokyo précisément. Cela signifie que la Vision-S est soumise à des tests dans des conditions de conduite réelle. Logiquement, l’étape suivante est une mise en production à grande échelle suivie d’une date de commercialisation. L’attente se fait bien longue au vu de l’importante audience favorable à ce qui n’était encore qu’un concept il y a 9 mois.



En plus d’être une berline 100% électrique, la Vision-S est une voiture intelligente à travers laquelle Sony veut réinventer la mobilité telle que nous la connaissons. Notons que la voiture a également été créée en collaboration avec divers partenaires tels que Magna International, Continental AG, Elektrobit et Benteler / Bosch. Elle dispose d’ailleurs de 33 capteurs à l’intérieur et à l’extérieur pour en permettre une conduite autonome ainsi que d’autres options innovantes.

Mais encore, la Vision-S est équipée de caméras en lieu et place des rétroviseurs externes classiques. Ces caméras retransmettent le flux vidéo en permanence au conducteur à travers, évidemment, des écrans incrustés aux deux extrémités de la planche de bord. Selon Sony, leur position correspond à un angle optimal auquel un conducteur peut aisément jeter un œil à ses rétroviseurs.



De même côté design, on est vraiment sur quelque chose de futuriste dans l’ensemble. Pratiquement aucun bouton n’apparaît sur le tableau de bord, mais plutôt un énorme écran étendu sur presque toute sa largeur. Sans oublier l’immense toit panoramique recouvrant la quasi-totalité de la surface du véhicule. Aussi, à la manière de Tesla, le véhicule pourra bénéficier de mises à jour OTA pour en améliorer les performances.


Lire aussi ► Dossier spécial : Renault Captur


Au niveau des performances justement, la Sony Vision-S est équipée de deux moteurs électriques délivrant 200 kW chacun. Installés sur chaque essieu, ils offrent une puissance combinée de 400 kW, soit 536 chevaux ; ce qui lui permet de profiter de la transmission intégrale. Le départ de 0 à 100 km/h, s’effectue en seulement 4,8 secondes avec une vitesse de pointe estimée à 240 km/h et un poids à vide de 2.350 kg.



Tout bien considéré, même si la Sony Vision-S a tout pour plaire, elle n’aura toutefois pas le champ libre pour s’imposer. La Vision-S est notamment attendue sur la question de l'autonomie qui n'a jusque-là pas encore été dévoilée. Car aujourd’hui et plus que jamais, la voiture électrique est au centre de l’évolution automobile et certaines marques ont déjà une longueur d’avance. Heureusement, Sony peut compter sur son expertise en matière de technologie pour offrir quelque chose de plus sur ce marché qu’il investit à peine.


GALERIE D'IMAGES (faites défiler)


Crédit photos : Sony

0 commentaire